Voyage à travers la mort

Publié le par Nonène

"La mort est un long voyage et rares sont ceux qui en maîtrisent tous les dangers. Moi-même lors de mes nombreuses résurrections, je crains chaque tentative. Je te sens sceptique, jeune homme, ou alors as-tu peur ? As-tu peur de la mort ou de moi ? Pourquoi pars-tu ?
Bah quel importance, tu reviendras à moi, jeune homme ... tôt ou tard, tu chercheras des réponses à tes questions"

"Tiens, je ne t'attendais pas aussi tôt... As-tu enfin compris que c'est la mort dont il faut avoir peur et non d'un vieillard ? Très bien, si tu veux en savoir plus sur les voyages à travers les Au-delàs, ouvre bien grand tes oreilles. Pour commencer, tu dois abandonner ton corps. D'une manière violente bien entendu !!!! L'immolation est le moyen que je privilégie car la destruction totale du corps facilite la résurrection au lieu de destination. Mais lorsque l'on débute, il est plus prudent de conserver son corps en bon état. Il permettra peut être peur permettre un retour des Au-delàs en cas de complication.

Matériellement, si tout se passe bien, le voyageur détruit son corps qui ressuscite instantanément où son âme le désire - où elle le peux, devrais-je dire. Il retourne à la poussière et il renait de la poussière, c'est aussi simple que ça.

Tu sembles te réjouir de toutes les possibilités qui s'offrent à toi, jeune homme. Mais attends seulement que je te parle du voyage spirituel. Celui que l'on doit réaliser dans les inquiétants et dangereux Au-delàs. Il n'est pas aussi trivial et rapide que son effet matériel. Il te faudra en savoir beaucoup concernant les Au-delàs si tu veux garder le contrôle de ton âme. On ne traverse pas les contrées damnées comme on traverse la rue.
Mais il est déjà tard, jeune homme, reviens demain. Je te transmettrai alors mon maigre savoir concernant les indescriptibles Au-delàs."

Ce texte a été écrit lors d'un exercice proposé par "Les portes du merveilleux". L'exercice voulait que l'on décrive un moyen de transport hors du commun. Ces quelques paragraphes s'insèrent dans l'univers des choniques des Au-delàs et vous donne un aperçu d'une pratique qui ne sera pas évoquée dans la première nouvelle.

Commenter cet article

Lutine 24/06/2008 22:16

Bravo pour l'ambiance quasiment... macabre. Cet univers prend une couleur plus noire, j'aime bien. Quant à ton méga programme, ça ne me surprend pas de ta part :).

Nonène 26/06/2008 14:10


Salut Lutine, j'ai un programme ambitieux car j'ai une muse à la hauteur...