"Chroniques des Au-delàs" (Fin)

Publié le par Nonène

Version complète dans "Chroniques des Au-delàs"

Ödgar accompagne son petit frère jusqu’à la hutte pendant que les adultes poursuivent la fête et discutent des derniers préparatifs du départ des guerriers. Le garçon a été touché par le récit du barde, mais cache son émoi à Mänis – de quoi aurait-il l’air s’il lui donnait raison ? N’avait-il pas feint un air blasé avant le récit ? – Ödgar observe tendrement le bambin qui regarde son nouveau jouet comme un dévot. Il aime son frère, tout simplement.

 

En se couchant, Mänis demande à son aîné :

 

-         Alors, tu as aimé ? Tu es convaincu maintenant ? Je t’avais bien dis que tu allais savoir…

-         Oui, petit frère, vous aviez raison. Dors, maintenant car il faudra se lever tôt pour dire adieu à père qui part au combat.

 

Oui, je sais à présent qu’il existe un Au-deçà… pense Ödgar. Qui était ce fascinant Findrich ? Il lui faut savoir…

(La première version de la première nouvelle des Chroniques des Au-delàs se termine. Elle va subire une relecture et va être retravaillée. Elle sera complètée prochainement par une deuxième nouvelle qui mettra en lumière certains détails de la première. Mais en attendant d'avoir la version définitive de l'histoire de Mänis et de débuter son complément, je vais débuter un nouveau texte traitant de l'univers des Au-delàs. Ce texte répondra à un thème proposé par l'atelier des Portes du merveilleux : carnet de voyage)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article