"Chroniques des Au-delàs" (7)

Publié le par Nonène

Version complète dans "Chroniques des Au-delàs"

Un jour, la route du sorcier croisa le village de Falkis. Ne se doutant de rien, notre héros l’accueillit avec faste et courtoisie comme notre peuple sait si bien le faire. Findrich abusa sans scrupule de la bonté de son hôte et profita de la nuit pour commettre son forfait car, le lendemain, Falkis ne trouva ni le sorcier ni sa tendre Anamia. Les yeux du chef de clan s’ouvrirent enfin et il n’eut aucun mal à comprendre que le perfide étranger avait ensorcelé sa femme et l'avait enlevée.

 

Guidé par sa soif de justice, Falkis rassembla l’ensemble de son village, hommes, femmes et enfants. Ils s’armèrent et, pleins de courage, ils marchèrent contre le repère des impies. Le chef était déterminé à récupérer sa femme et encouragea les compagnons les plus faibles à poursuivre la route dans les marais. Arrivés à l’orée du territoire dénaturé de Findrich, la troupe s’étonna et s’indigna du sacrilège, galvanisant leur détermination. Falkis envoya un émissaire auprès du sorcier pour faire part de ses intentions : Tant qu’Anamia ne lui est pas rendue, il saccagerait le territoire et brulerait les récoltes. Le messager ne revint jamais…

 

Conforté dans sa décision, Falkis et sa troupe pillèrent la contrée. Malheureusement, la sorcellerie de Findrich était puissante. Nos héros brûlèrent les cultures et passèrent le bétail au fil de l’épée mais, chaque matin, animaux et végétaux avaient repris vie et continuaient à souiller la terre par leur présence. Trois jours durant, Falkis s’acharna à effacer la souillure laissée par les étrangers et, trois nuits durant, son labeur fut réduit à néant par je ne sais quel sortilège. Furieux de constater que sa stratégie n’amenait à rien, Falkis décida alors de détruire le mal par la racine !!!

Commenter cet article

vasy07 05/07/2008 14:41

Ce qu'on devrait toujours faire dès le début!

Nonène 16/07/2008 21:57


Tout à fait :)