Ice Warium (10)

Publié le par Nonène

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas publié de vieilles créations d'IceWarium. Il faut dire qu'avec Animaland, je ne manque pas de sujets d'article. Je n'ai pas encore épuisé ce sujet mais j'avais envie cette semaine de révéler mon dernier texte sur le Maréchal Nonène !!!

Ce texte est à mon avis le mieux muri de la série. Je resens, en le relisant des années après, une véritable progression malgré des références encore très imatures. Ces dernières ont été conservée pour deux raisons : je les trouves à présent drôles et décalées et elles sont révélatrices de la période lors de laquelle le texte a été écrit.

Après relecture rapide de ce texte, je me rends compte que je maîtrisais à l'époque pas trop mal les dialogues qui vennaient sans doute du fond du coeur (n'est-ce pas finalement l'origine d'un bon dialogue ?). J'ai l'impression d'avoir régressé à ce niveau lorsque je regarde les dialogues des "Chroniques des Au-Delàs" dont je ne me satisfait pas...
Enfin, trêve de bavardage, je vous laisse donc en compagnie du Maréchal Nonène qui vivra cette semaine ses dernières aventures sur ce blog.

Dernier acte ?

Nonène avait pris les commandes de son Chasseur Harpon, il se surpassait et détruisit de nombreux chasseurs kilrathis. « C’est comme à l’entraînement » se disait Nonène. Le combat faisait rage. Des débris des chasseurs noniens, mais également de nombreux débris de chasseurs kilrathi, venaient taper sur la coque du vaisseau. Nonène souriait en coin et se disait que tout se passait comme prévu. Et se rappelait le dernier briefing militaire.

 

 

Narguilé : Donc si nos espions sont exacts, le Bashar doit se trouver sur la plantation 3 ce cycle et il sera certainement dans la salle de contrôle, ici.

 

Narguilé désigna alors un point sur un plan d’une plantation déroulée sur la table.

 

Narguilé : Les boucliers sont trop puissants à cet endroit pour pouvoir accéder tout de suite à la salle de contrôle. Mais là où ça devient intéressant, c’est qu’à 100 mètres de la salle de contrôle les boucliers sont presque inexistants. Donc l’objectif de l’attaque est que les Chasseurs Harpons atteignent ces points faibles et que les commandos d’assaut descendent à ces endroits et atteignent la salle de contrôle par leurs propres moyens.

Nonène : Et là, on descend tous les Kilrathi qui sont sur notre passage !

 

Nonène avait alors un petit sourire qui en disait long sur ses sentiments pour les Kilrathi.

 

Narguilé : Exactement ! Mais buter leur chef Kaarten reste l’objectif principal.

 

Narguilé regarda alors sa chaise roulante.

 

Narguilé : Qu’est-ce que je donnerais pas pour être à votre place, Maréchal.

Nonène : Oui je sais, mon ami. Mais le combat ne sera pas terminé et vous aurez encore l’occasion de flinguer des Kilrathi. Mais pour revenir à nos moutons, que font les coucous noniens pendant que les Chasseurs Harpons débarquent dans la plantation ?

Narguilé : Ils font diversion. L’attaque n’est pas une promenade de santé. Les chasseurs kilrathi feront tout pour que nos vaisseaux n’approchent pas de la plantation. En gros, nos coucous déblaieront le passage, tout simplement. Quant aux déparasitors, ils ne sont là que pour rediriger les torpilles sur d’autres objectifs que les Chasseurs Harpons.

 

 

Tout à coup, Nonène ne pouvait plus penser à ce dernier moment qu’il avait passé avec son ami et conseiller Narguilé. Le compteur de vaisseau était inquiétant : Il ne restait plus aucun autre Chasseur  Harpon dans la flotte suicide nonienne et la plantation était encore loin. Le Chasseur Harpon de Nonène était donc la dernière chance de victoire.

 

Nonène : P… de m… ! Ordre à tous les Coucous Noniens de se rassembler autour de mon Chasseur Harpon 1 !

 

Les Coucous se rassemblèrent alors autour du vaisseau de Nonène.

 

Nonène : Ordre à tous les vaisseaux de se jeter contre la plantation ! BANZAIIIII !

 

Tous les Coucous Noniens se ruèrent alors désespérément sur les Chasseurs kilrathi qui bloquait le passage au vaisseau du Maréchal. Nonène  accéléra alors afin d’atteindre plus rapidement la plantation.

 

Le copilote : Vous êtes fou Maréchal ! Nous allons nous écraser contre la plantation !

Nonène : C’est votre problème ! Nous devons absolument atteindre la plantation. Prenez les commandes. Je vais m’équiper pour débarquer.

 

Nonène s’éclipsa alors de la cabine de pilotage. Le pauvre pilote ne puit plus alors retenir sa vessie.

 

Arrivé équipé dans le SAS de déparquement, Nonène pouvait voir  ses six coéquipiers. Il ne pouvait pas apercevoir leurs visages derrière la visière de leur casque mais il les connaissait bien et savait qu’il n’avait pas peur car ils avaient confiance en lui.

 

Nonène : Je vous rappelle encore une fois les ordres : On atteint la salle de contrôle et on bute Kaarten et on détruit le plus de matérielle  possible. Sur le chemin, interdiction de toucher aux Manulaïs si ils ne sont pas armés. Par contre pas de pitié pour les Kilrathi armés ou non.

 

Le vaisseau gronda alors et le sol du SAS trembla. Le Chasseur Harpon avait percuté la plantation. Nonène fit alors un mouvement de charge de son laser fétiche. La porte s’ouvrit.

 

Nonène : JETZT GEHT’S LOS !!!

Le commando : Ce n’est qu’un début continuons le combat !

Suite vendredi prochain

Publié dans Ice Warium

Commenter cet article

achatnarguilé 05/03/2012 15:56

Et on attend la suite!