Mille ans de contes d'Animaland

Publié le par Nonène

Le développement d’Animaland progresse lentement mais sûrement. En raison du travail que je dois effectuer pour ma formation actuellement, je me contente de compléter ma documentation en lisant les livres au gré de mes disponibilités et de mon plaisir.

 

Pour commencer, j’ai lu « Mille ans de contes d’animaux ». C’est un recueil d’histoires et légendes mettant vaguement en scène des animaux ou des monstres à raconter avant de coucher les enfants. Je dis « vaguement » parce qu’il comprend aussi des contes sans véritable rapport avec des animaux comme « La belle et la bête » par exemple. Quoi qu’il en soit, ce fut un véritable plaisir pour moi de me replonger dans ces univers qui ont bercé mon enfance et que j’avais en partie oublié. Ce fut un véritable bain de jouvence qui m’a permis de me replonger dans l’atmosphère du public d’Animaland.

Malheureusement, les apports concrets de ce recueil restent extrêmement limités :

 

Un source importante de stéréotypes

 

Les nombreuses histoires renferment ensembles de nombreux stéréotypes d’animaux. Je n’hésiterai donc pas à y puiser les idées concernant les personnages qui peupleront mes scénarios et les propositions de personnage.

 

Une confirmation de la structure des aventures

 

Loin d’être tous des contes mythiques selon les critères de Propp, les structures des histoires sont diverses. Par contre, il apparaît clairement qu’il existe un très bon compromis entre les histoires les plus complexes et clairement imaginées par des adultes pour les plus grands et les histoires plates et sans intrigues des plus petits. Ce compromis est la structure des contes mythiques accessible à tous !!!

Confirmant cette impression, un conte mythique letton du recueil pourrait être à peu de choses près une aventure d’Animaland : il s’appelle (et ça ne s’invente pas) « Comment se faire des amis »…

 

Une mise en page intéressante

 

Le recueil contient un texte efficacement aéré ainsi que des repères utiles qui serviront d’exemple à Animaland. Les quatre repères se trouvent au début de chaque texte et précisent :

-         L’age minimum conseillé

-         Durée moyenne

-         Lieux où se déroule l’histoire

-         Personnages principaux

Il serait utile d’utiliser des repères aussi pertinents et sans doute un peu plus nombreux pour faciliter au maximum le travail des conteurs.

Publié dans Animaland

Commenter cet article