Scénario "Des Drachmes pour les braves"

Publié le par Nonène

Certes, j’écris beaucoup de textes de jeu de rôle mais il m’arrive aussi de maîtriser des parties. Je vais donc vous parler aujourd’hui d'une partie de jeu de rôle one-shot (= faite en une seule séance) de mon cru avec des personnages prétirés (= les joueurs doivent choisir des personnages déjà préparés par mes soins). Elle s’est déroulée à la convention Ludicité avec des joueurs qui m'étaient inconnus.

J'aime beaucoup faire jouer de tels scénarios qui sont courts et intenses (notez que j'aime aussi beaucoup y jouer). Les joueurs sont plus attentifs et s'implique beaucoup plus que dans une campagne (j'aime aussi beaucoup les campagnes mais pour des raisons différentes). En tout cas, j'ai eu jusqu’à présent que des bonnes expériences en one-shot et particulièrement lorsque le scénario était de ma propre création.

Le scénario en question s'appelle "Des Drachmes pour les braves" et s'inscrit dans l'ensemble de mes créations en rapport avec la République mercenaire. Comme préparation, je me limite en principe à une trame d'intrigue, un décor cohérent (vague mais complet), un évènement d'encrage (un évènement planifié qui permet aux joueurs d'entrer dans le décors et l'intrigue) et, point important, un groupe de personnages cohérent (ça doit être logique qu'ils soient ensemble), dynamique (il doit exister des légers points de frictions qui peuvent lancer des débats en jeu), adapté au scénario (Chaque personnage doit pouvoir être touché personnellement par certains points de l'intrigue) et complémentaires (Chaque personnage doit être le point central d'une partie de l'intrigue, chacun peut devenir le héros principal à un moment ou à un autre).

Et ensuite, c'est liberté totale des joueurs.

1) La trame générale du scénario était que les joueurs devaient enquêter sur un trafic de monnaie, que l'on appelle les Drachmes. Ce trafic était défini assez précisément pour qu'il ne se modifie pas (et reste cohérent).

2) Le décor était une ville qui abritait une grande partie du commerce de mercenariat, Rougelune dans la République mercenaire. Je connaissais toutes les intrigues secondaires de la ville et du pays (les ayant développées moi-même de manière très complète et cohérente).

3) L'événement d'encrage était une simple réception dans une école de magie de la ville. Chaque personnage y rencontre au moins un personnage non joueur qui s'intéresse à lui.

4) Le groupe comprend :
Magrit de Kerviel (interprété par une jeune EG) : Marchand international d’art, le vieux Magrit est connu dans tous les milieux financiers et artistiques par sa position incontournable sur le marché.
Inspiré de cœur et de combat, ce Keshite s’attache depuis de nombreuses années à découvrir l’origine de la mystérieuse monnaie du Masque, les Drachmes. Ses connaissances exceptionnelles en finance et ses moyens financiers prodigieux lui ont permis de découvrir après une vingtaine d’année de recherche que de nombreuses pièces maudites proviennent de la ville de Rougelune, centre commercial et financier des compagnies mercenaires.
Il a donc rassemblé autour de lui des amis Inspirés ou des proches en qui il a une confiance absolue pour aller sur place et découvrir ce qui se cache à Rougelune.

Alcène Dessemont (interprété par une EG expérimentée) : peintre de talent et découvreur de talents, Alcène est un passionné de son art.
Sa galerie de peinture de Lorgol fait parti du réseau commercial de Magrit de Kerviel, qui est un ami depuis longtemps. Ils partagent ensemble une profonde passion pour les pièces de monnaie et Alcène aide depuis déjà quelques années à repérer les Drachmes pour Magrit.

Bourmam « le bouché » (interprété par un novice de l'univers d'Agone) : Garde du corps fidèle de Magrit, Bourmam « le bouché » (ce surnom provient du fait qu’il ne répond pas aux provocations ou aux injonctions qu’on lui fait mais également de son habilité à user de sa hache) est un ogre timide qui vie à l’ombre de son maître. Loin de l’image que les étrangers ont de lui, il est un être sensible aux arts et à la beauté de l’Harmonde qu’il célèbre de tout son cœur. Il est un artiste complet mais sans génie qui aime pratiquer ses arts dans l’intimité.
Il est profondément attaché à Magrit de Kerviel qui a fait de lui ce qu’il est devenu et qui lui a trouvé de discrets maîtres pour apprendre les arts magiques.

Mértin Moulier (interprété par un novice de l'univers d'Agone) : Mage jorniste, Mértin Moulier est un terne mais côtoyant son grand ami Magrit de Kerviel depuis longtemps, il en connaît à présent long sur la lutte pour l’Inspiration. Vivant dans le respect le plus strict des préceptes du Cryptogramme magicien, il s’occupe avec passion de son Danseur exceptionnel, Boline, sans se préoccuper du pouvoir matériel. Il faut dire que Magrit de Kerviel pourvoit à tous ses besoins en échange de ses services notariaux exclusifs lors de gros contrats.
Ses recherches incessantes avec son Danseur lui ont permis de perfectionner son emprise magique.

Kefmir (interprété par un joueur expérimenté d'Agone) : Jeune conjurateur de démons de talent, Kefmir est le conjurateur privé de Magrit de Kerviel. Il s'occupe de la transmission de la correspondance commerciale de Magrit et des livraisons d'œuvres d'art. Tout ceci est assuré dans les meilleurs délais à l'aide de démons invoqués par Kefmir. Il est en quelque sorte celui qui se salie les mains à la place du patron mais il en retire une sécurité financière importante, Magrit s'occupant des frais de conjuration. Il s'est attaché à son patron et à son emploi.

Je ne vais pas plus m'étendre sur le cadre du scénario et je vais dans l'article de lundi prochain me concentrer sur le déroulement de la partie qui a été étonnante à plus d'un titre et très satisfaisante pour moi et les joueurs.

Publié dans Agone

Commenter cet article

Frederianne 11/05/2008 23:08

Curiosité attisée :-))
Et comme je suis une super-novice, ça va être comme un voyage intersidéral sur planète ailleurs, youpi !
Bises

Nonène 13/05/2008 15:58


J'espère avoir su banalisé la partie pour les super-novices.