"Je suis l'Ultime Perfection" (13)

Publié le par Nonène

 

Version complète dans "Créations"

 

Les saisonins sortirent peu à peu de leurs écrins et participèrent au renouveau de ma surface à leur manière. Ne leur donnant pas de Flamme que je réservais aux Hommes, ils usèrent des pouvoirs de leur Dame à l’exemple de la magie du pollen des lutins, de l’onyxium des minotaures. D’autres s’approprièrent la science et la société humaine, tels les nains qui conservèrent les pouvoirs des élémentäs délaissés par les Hommes.


Tout le monde trouvait sa place lors de mon règne.


Cet âge d’or dura des millénaires que je ne vis pas passé. Ebloui par chaque œuvre de mes Inspirés chéris et occupé par mon rôle dans le cycle des Flammes, je n’ai pas senti le vent tourner, un souffle marin, une brise d’automne, la tempête du déclin. Mon ennemi avait préparé son retour d’exil et avait su endormir ma vigilance par ma propre vanité. Le pouvoir m’avait sans doute corrompu.


Je suis le Centresprit qui a tout perdu en une nuit.


Le Masque avait réussit à séduire la mélancolique Dame de l’automne. Leurs malheureux destins les rapprochaient et le Vagabond savait y faire, n’est-il pas le Séducteur ? Quoi qu’il en soit, la Dame de l’Automne étendit son manteau à ma surface et le couple maudit consommèrent leur union sur le matelas moelleux de feuilles sèches. Je sentis le corps nu de l’Automne frissonnant de plaisir et la jubilation de victoire du Masque.


Mon crépuscule commença.


Le manteau de la Dame du déclin me coupa du reste de la création. Coupées de leur cycle, les Flammes orphelines se cristallisèrent en petites créatures gracieuses, les Danseurs, alors que les derniers Inspirés, pleins de lucidité, sombrèrent pour la plupart dans la folie. Ils savaient, tout comme moi, que sans le cycle que j'assurait l’héritage des Muses serait condamné à disparaître. La victoire totale du Vagabond n’est qu’une question de temps.


Je suis le Centresprit, l’unique, le seul et l’isolé.

Publié dans Agone

Commenter cet article

ja 03/04/2008 08:35

Je me demande toujours où l'auteur va chercher toutes ces/ses idées ?!? En tout cas bravo.

Nonène 03/04/2008 09:07


Je t'expliquerai ce WE ;-)