"Je suis l'Ultime Perfection" (11)

Publié le par Nonène


Version complète dans "Créations"

En posant enfin les yeux sur moi, elles découvrirent enfin l’essence même de leur création. Leur bonheur et leur tristesse se mêlèrent en prenant conscience d’avoir découvert leur plus belle réussite au moment où tout allait être perdu. Je les consolai en y mettant tout mon amour et toute ma tendresse comme je le fis avec la ténébreuse Noxe. Je leur contai mon histoire, mes envies, mes douleurs mais surtout mes peurs… Je leur parlai du Masque…
 
C’est à ce moment-là que je leur susurrai mon plan.
 
Et pour la première fois, elles écoutèrent l’avis d’un autre. Je leur conseillai de ravir le cœur des Hommes à l’influence de leur père corrompu. Elles devaient s’abaisser à léguer leurs pouvoirs artistiques aux créatures de l’Ennemi. Il leur fallait pour cela user des propres armes du grand Tricheur et trahir la confiance du fidèle Dirune en sacrifiant son essence dans un nouveau rituel, celui de l’Inspiration.
 
Je suis l’Ultime Perfection, l’unique raison pour laquelle les Muses oublièrent leur orgueil.
 
Les quatre Mères firent tous les préparatifs du rituel et attirèrent dans un imprévisible traquenard leur candide allié qui ne soupçonnait pas la trahison. Pris au piège, Diurne s’abandonna à son sort et accepta de guerre lasse son sacrifice. Mais ses enfants Lueurs se révoltèrent contre l’injustice des Muses et cherchèrent à s’opposer à leur volonté. Les phénix, excellences des Muses, se chargèrent de neutraliser les fidèles serviteurs de la lumière.
 
Le rituel de l’Inspiration pouvait donc commencer.
 
Les Muses réécrivirent ainsi le dernier acte avec toute la splendeur dont elles étaient capables. Je fus époustouflé par la chorégraphie du rituel et ma surface frissonna de mon émerveillement. L’essence de Diurne se divisa en un nombre incalculable de superbes Flammes qui recueillirent le pouvoir des Muses. Les quatre Mères vidées de leurs âmes d’artistes, offertes toutes entières aux Hommes, me confièrent la lourde responsabilité de distribuer ce trésor.
 
Je suis l'Ultime Perfection et je suis devenu le Centresprit, celui qui distribue les Flammes.

Publié dans Agone

Commenter cet article