Ice Warium (6)

Publié le par Nonène

Voici la suite des aventures du Maréchal Nonène, niveau pipi, sex, bhiaire et rock n'roll. Ce texte fait suite au dernier que vous pouvez trouver ici.

Bonne lecture

L'Acte

Les trois conseillers étaient là dans la salle abandonnés. La pluie avait cessé mais le tonnerre grondait encore au loin. Ils s’assirent et regardèrent leurs lettres sans trop savoir quoi penser. La décision de leur maître les avait surpris. La décision de Nonène de vouloir mettre fin à ses jours n’était pas digne de lui et de la cause qu’ils défendent.
 
Narguilé : Il ne nous reste plus qu’à ouvrir nos enveloppes car nous ne pouvons aller contre la volonté de notre bien-aimé Chef Spirituel.
 
Ils ouvrirent alors leurs testaments et les lurent. Quel ne fut pas leur surprise ...
 
Niamniam : Je sais pas vous mais moi ce qu’il m’écrit ne veut rien dire et en plus la lettre est toute tachée. Il dit en gros que je dois m’occuper de contenter toutes ses compagnes. Il n’est plus dans son état normal.
 
Narguilé affichait alors un large sourire.
 
Narguilé : Moi il me charge de raser tout commandant qui nuirait à l’Arche Non-Alignée et il a adjoint une lettre d’insulte à celui-ci pour le moment venu.
 
Nonna rougit alors dans son coin.
 
Nonna : Moi c’est une lettre d’avances et en plus elle est pleine d’obscénités. Il a vraiment perdu son esprit poète habituel.
 
Ils se regardèrent alors d’un air interrogateur puis :
 
Niamniam : Ce n’est pas possible autrement : il a bu trop de Bhiaire pour se mettre dans cet état-là. Je ne l’ai connu comme ça que sous l’effet de l’alcool.
Nonna : Oui, il n’est pas dans son état normal.
Narguilé : Il faut l’empêcher de faire une erreur irraisonnable.
 
Les trois conseillers se bousculèrent alors pour sauver le Maréchal complètement bourré qui ne savait plus ce qu’il faisait. Le couloir qui menait à sa chambre ne leur avait jamais parut si long (surtout à Nonna qui l’empruntait plus souvent qu’à son tour). Une détonation sourde et puissante se fit alors entendre et ébranla toute la villa de Nonène. Le tonnerre pris alors le relais et déchira le ciel dans un cri de douleur. Un trou béant dans le mur de la chambre à couchée remplaçait la paroi lisse qui longeait auparavant le couloir. Des bouts de chaire crépissaient alors la paroi face au trou.
 
Les trois conseillers s’écroulèrent alors de désespoir. Le drame avait eu lieu.
 
(La suite au prochain épisode)

Publié dans Ice Warium

Commenter cet article