Ice Warium (5)

Publié le par Nonène

J'aimerais tout d'abord m'excuser pour ce manque de texte de cette semaine. Il faut dire que j'avais une connection incertaine et que j'avais trop de travail pour écrire comme je le souhaitais. Mais je vais me faire pardonner de la manière suivante :
Après de chaleureux commentaires concernant "Je suis l'Utlime Perfection", j'ai décidé de publier quatre paragraphes par semaine au lieu de deux. Les prochaine publications se feront lundi et mercredi (sauf accident).

En attendant, je vous laisse en compagnie du Maréchal Nonène.  Ce texte est le premier d'une série de trois. (excusez-moi pour l'orthographe car je n'ai pas eu le temps de relire le texte cette fois-ci)
 
C’est une page qui se tourne…
 
Nonène avait réuni ses conseillers en pleine nuit. Les goûtes de l’orage qui sévissait tombaient avec fracas sur le champ de force qui protégeait la salle de réunion personnelle du Maréchal. Nonène était silencieux contrairement à son habitude. Ses conseillers n’osaient pas ouvrir la bouche. L’atmosphère était lourde autant que le silence. Puis
 :


Nonène : - J’ai démissionné de ma fonction de Médiateur de l’Arche Non-Alignée !...


La stupéfaction des trois conseillers était énorme et on pouvait le lire sur leurs visages.


Nonène : - Beaucoup de choses vont changer cette nuit !...

 

Nonna : - Mais Maréchal ce n’est pas possible cette alliance est votre création et vous l’avez toujours porté au nue.

 

Nonène : - Les derniers événements qui ont ébranlé les non-alignés m’ont beaucoup fait réfléchir. Je ne suis plus digne de diriger une alliance de cette taille. Je ne suis pas un gestionnaire mais un idéaliste et un idéaliste ne doit pas freiner son rêve par son incompétence. Je dois me retirer de la Médiation car je ne suis pas capable de l’assumer.


La pluie redoubla de vigueur et le ciel de Centrum tonna son désaccord.


Nonène :
- Je vous ai écrit préalablement un message chacun. Considérez les comme un testament.


Nonène leur distribua chacun une enveloppe.


Narguilé :
- Un testament ? Vous n’allez pas …

 

Nonène : - Si mon ami, la solution me semble inévitable.


Il sortit alors un pistolet laser gros calibre. Les conseillers connaissaient cette arme. Elle avait tué un à un tous les anciens roitelets des systèmes noniens lors de la unification nationale.


Nonène : Je vous quitte je vais dans ma chambre profiter de mes dernières minutes.

 

Les trois conseillers restaient là perplexes à regarder leur chef s’éloigner de la salle de réunion. Une larme coula sur la joue de Nonna, Niamniam la prit dans ces bras pour la consoler alors que Narguilé manqua de casser la table en verre en lui assénant un formidable coup de poing. 

La nuit était lourde très lourde. L’orage était terrible. Le lendemain matin ne sera pas tout à fait pareil… Il ne restait donc qu’à ouvrir les trois testaments.

 

Publié dans Ice Warium

Commenter cet article