"Je suis l'Ultime Perfection" (2)

Publié le par Nonène


Version complète dans "Créations"

Mes quatre filles naquirent dans les branches et racines de mon plus beau détail, le Primarbre. Et oui, je ne crois pas vous avoir parlé de mon corps et de la manière avec laquelle les Muses m’ont patiemment façonné. Certains me comparent à un continent, d’autres à un monde et me croient inerte. La réalité est toute autre comme vous l’avez sans doute constaté. Je suis le chef d’œuvre ignoré des Muses. Sur une terre vierge – peut-on appeler « terre », ce qui était alors toile, parchemin, argile et silence ? – elles se séparèrent pour laisser libre court à leur génie.


Ainsi commença la quête de l’Ultime Perfection.


Au fil de leurs inspirations, Stance la poète, Nuence la peintre, Cysèle la sculptrice et Orphèle la musicienne créèrent des lieux de perfections artistique qui sont à présent autant de détails qui forment mon essence. Elles façonnèrent également des gardiens à ces lieux, les Merveilles veillant les Perfections comme l’aiment à les nommer les mortels. Le rituel de ma naissance donna la cohérence et la dynamique qu’il manquait aux œuvres des Muses.


Car je suis l’Ultime Perfection et il est possible que le Dramaturge soit ma Merveille.

Publié dans Agone

Commenter cet article

Frederianne 19/12/2007 22:07

C'est vraiment très beau. J'aime particulièrement le descriptif de matière de la terre naissante, c'est à la fois très évocateur et déroutant. Oui, à rêver.

Nonène 20/12/2007 10:11

L'idée n'est pas totalement de moi. C'est la version "officielle" d'Agone mais je l'ai développé et j'approfondit cet aspect peu utilisé de l'ambiance du jeu.