Le Souffre-Jour

Publié le par Nonène

Agone était un jeu de rôle de la maison d’édition Multisim. Il se base sur les romans de Mathieu Gaborit ayant pour cadre les Royaumes crépusculaires : Les Chroniques des Crépusculaires et Abyme.
 
À la disparition de Multisim, la mort d’Agone semblait être certaine. Heureusement, des passionnés de ce jeu se sont rassemblés pour créer le Souffre-Jour et pour faire survivre leur passion.
 
Le Souffre-Jour est, d’une part, un site web rassemblant les fans de tout ce qui touche les Royaumes crépusculaires (Mathieu Gaborit et le jeu de rôle Agone). Il a pour vocation de rassembler tout ce qui a pu être fait en rapport avec Agone. 

D’autre part, le Souffre-jour est le rassemblement d’auteurs qui continuent et approfondissent l’univers du jeu par leurs textes. Ces derniers sont publiés sur le site sous un format téléchargeable ou dans un prozine papier.
 
Le prozine est de très grande qualité et est le travail de toute une équipe très motivée. Déjà quatre numéros sont sortis et un devrait arriver bientôt :
 
 
 
 
 
 
 
·        Souffre-Jour 4 : La Maraude
 
 
·        Souffre-Jour 5 : Le Cryptogramme magicien (prochainement)
 
Le rédacteur en chef actuel du Souffre-Jour est Lionna Ambrelune et dirige une équipe d’auteurs dont je fais partie depuis juin 2006. J’y travaille avec des personnes que j’admire beaucoup et qui ont beaucoup à m’apprendre (je ne donnerai ni nom, ni pseudonyme). Je me rends compte que je progresse beaucoup depuis que j’ai intégré cette équipe. Je en ai pris pleinement conscience lors du concours Démiurge en herbe.
 
Mon travail au Souffre-Jour consiste en deux choses : la rédaction d’articles et des relectures. Je n’ai participé pour l’instant qu’à l’élaboration du Souffre-Jour 4 – qui fut pour moi le baptême du feu – et du Souffre-Jour 5 – auquel  j’ai participé bien plus activement par mes articles et relectures.
 
Je reparlerai et commenterai plus amplement mes créations dans le cadre du Souffre-Jour dans de prochains articles du blog.

Publié dans Agone

Commenter cet article

Frederianne 19/12/2007 22:01

Bonsoir, voici la grande ignare es jeux de rôle...quelque chose m'échappe : pourquoi Agone meurt, ne suffit-il pas à sa survie que ceux qui l'aiment y jouent ?

Nonène 20/12/2007 10:18

Oui tu as tout à fait raison, mais tel est notre monde et le jeu de rôle n'y échappe pas. Des nouveautés sortent constamment et l'intérêt pour un jeu décline avec le temps si des nouveautés et un dynamisme n'existe pas. De plus, le jeu Agone demande beaucoup de préparation en comparaison à d'autres jeux car l'univers est complexe et spécial. Les maîtres de jeu n'ont pas toujours le temps de préparer de belle campagnes et il est souvent nécessaire que d'autres s'en chargent à leur place...Un autre effet de la non-édition du jeu est que les livres sont devenus introuvables sur le marché faute de réédition...De nombreux jeux ont disparu à la chute de Multisim et Agone fait figure d'exception !Nonène